Conseils débutant MLM : vous voulez avoir rapidement des résultats ? Découvrez les 2 compétences élémentaires que vous devez maîtrisez. Elles sont méconnues ou pas assez utilisées et pourtant terriblement efficaces.

Que vous soyez un tout jeune débutant en MLM ou un minimum expérimenté, il vous faut une ligne de conduite à suivre pour avoir des résultats.

La ligne de conduite à tenir est simple.
Simple mais pas facile car elle demande de la persévérance (c’est souvent là que le bât blesse).

Pour avoir vos premiers résultats vous devez effectuer 2 tâches : 

  1. Vous assurer d’avoir toujours des personnes à qui parler de votre opportunité (une liste de noms MLM ou créer un blog MLM vous sera utile).
  2. Mettre ces personnes face à une présentation de votre opportunité.

 

Autour de ces 2 tâches, vous devez maîtriser un ensemble de compétences pour avoir des résultats.

A moins que vous déléguiez la maîtrise de ces compétences à votre upline, c’est de cela dont nous allons parler ici.

En procédant ainsi, seules 2 compétences sont nécessaires :

  • savoir mettre en relation vos prospects avec votre upline.
  • utiliser l’édification pour accroître vos chances de parrainer.

Utiliser le travail d’équipe, en faire moins pour plus de résultats ça vous branche ?

Voyons donc ensemble dans les lignes qui suivent :

  1. L’erreur classique du débutant MLM à éviter
  2. Pourquoi vous devez en faire le moins possible (au début) ?
  3. Comment mettre en relation vos prospects avec votre upline ?
  4. Faire le travail seul et répéter avec votre équipe

 

Avant de vous plonger dans la lecture de cet article, CLIQUEZ-ICI pour apprendre à parrainer 10 personnes (même en étant débutant).

 

Conseils débutant MLM n°1 : l’erreur classique à éviter

Ah la joie et l’excitation des débuts en MLM, toute une histoire !

Vous vous lancez dans l’activité à corps perdu et parlez de votre superbe opportunité à toutes les personnes que vous croisez.

Après tout, c’est le cœur du métier, pourquoi se priver ?


Très rapidement vous vous rendez compte que peu partagent votre enthousiasme (pire encore, certains vous font la morale).

On a tous fait et connu ça (moi y compris comme je vous l’explique dans ma page qui-suis-je) et c’est l’erreur fatale du débutant MLM.

Vous faites une activité de recommandation et c’est une erreur d’en parler autour de vous, plutôt paradoxal comme concept, non ?

conseils-debutant-mlm-erreur-parler

 

En fait, c’est pas que vous ne devez pas en parler autour de vous.

Vous devez seulement susciter la curiosité de vos prospects et les amener à un outil ou, encore mieux, une personne qui présentera l’activité pour vous.

Inviter et présenter sont deux choses totalement distinctes et l’erreur se situe là.


En tant que débutant, généralement vous n’invitez pas vos prospects à découvrir votre opportunité, vous la présentez (et vous ne le faites pas comme il le faudrait).

Vous devez en fait en dire le moins possible.
Fatalement vos résultats vont s’accroître, dur à croire n’est-ce-pas ?

Voyons ensemble dans le détail quelles en sont les raisons.

 

Conseils débutant MLM n°2 : Pourquoi vous devez en faire le moins possible (au début) ?

 

Quels sont selon vous les 2 éléments cruciaux dont vous avez besoin pour bâtir une organisation en marketing relationnel ?

Les voici :

  1. De la crédibilité : c’est psychologiquement normal que les personnes s’allient à ceux qui sont crédibles dans ce qu’ils proposent. 

  2. De l’engagement : vous ne bâtirez pas un large réseau en 3 mois, il vous faudra du temps pour que l’effet cumulé se mette en place.

Je ne vais pas vous parler d’engagement ici, uniquement de crédibilité.

Si vous vous lancez tout juste en MLM ou avez seulement une faible expérience, quels résultats avez-vous ?

Généralement ils ne cassent pas des briques.

Si vous n’avez jamais entrepris quoique ce soit dans votre vie (par entreprendre je parle d’entreprise, d’activité indépendante), quel est selon vous votre crédibilité vis-à-vis de vos prospects ?

Proche de zéro, n’est-ce-pas ?

Le constat est donc simple : si vous n’avez aucune (ou si peu) expérience et de résultats en MLM, quand vous en parlez à vos prospects, vous n’êtes pas crédible.

Et qui dit pas crédible dit aucun intérêt pour vos prospects et fatalement aucun parrainage.

Alors oui, beaucoup de réseauteurs vous diront que si vous prospectez beaucoup de personnes vous arriverez fatalement à en parrainer.

Et c’est vrai !

Mais combien ?
1 sur 100, 5 tout au plus.

Êtes-vous vraiment prêt à endurer tant de rejets pour avoir vos premiers résultats ?
Je ne le pense pas.

« Mais que faire alors ? » vous demandez-vous.

 

conseils-debutant-mlm-que-faire

 

Le moins possible vous-même, juste mettre en relation vos prospects avec votre sponsor ou upline expérimenté (donc crédible) qui « fera le travail à votre place ».

Vous aurez remarqué que j’ai mis fera le travail à votre place entre guillemets.

Pour la simple et bonne raison que oui il va prospecter pour vous; mais surtout, c’est le moyen de vous montrer concrètement ce qu’il faut faire (et ne pas faire).

 

N’allez pas penser que vous embêtez votre upline en lui demandant de faire un appel à 3.

En fait, il devrait (logiquement) être ravi que vous le proposiez.

Mieux encore, mais plus rare, c’est logiquement lui-même qui doit vous inciter à le faire.

Pour la simple et bonne raison que pour avoir des résultats satisfaisants, la clé est la duplication en MLM.

Si votre sponsor refuse ou que vous sentez qu’il préférerait ne pas le faire, je suis au regret de vous apprendre qu’il ne vaut rien car il n’a rien compris au marketing relationnel.

Tournez-vous alors vers quelqu’un de plus haut dans l’organisation.

Le but de votre upline est de vous faire obtenir vos premiers résultats rapidement.

D’une part pour que vous gagniez en crédibilité, en confiance et en motivation.
D’autre part pour que vous appreniez à ses côtés pour ensuite vous débrouiller seul et dupliquer ce savoir-faire avec vos partenaires (je vous en reparle à la fin de l’article).

Les raisons de la nécessité de cette mise en relation sont nombreuses : 

  • Vous n’êtes pas crédible en tant que débutant,  je vous en ais dit bien assez sur le sujet.
  • L’étranger est l’expert, ce concept est d’autant plus puissant si votre prospect est quelqu’un que vous connaissez.
    Lorsque vous faites intervenir une tierce personne étrangère, les prospects seront plus respectueux et attentifs à son discours qu’au vôtre (même pour une discussion au mot pour mot identique).
  • En tant que débutant et/ou non expérimenté, vous ne savez pas tout.
    Il est tout à fait normal que votre prospect pose des questions lorsqu’il découvre votre concept. Si vous venez de démarrer, il y a de grandes chances pour que vous n’ayez pas la réponse à toutes ses questions et vous perdez alors en crédibilité (on en revient au même).
  • A « 2 contre 1 », vous êtes plus forts.
    C’est psychologiquement normal, si vous emmenez un prospect à faire un appel à 3 avec votre upline, vous aurez plus de poids dans la présentation de votre opportunité.


Voyons maintenant ensemble comment effectuer cette mise en relation.

 

Conseils débutants MLM n°3 : Comment mettre en relation vos prospects avec votre upline ?

Comme je vous le disais, l’erreur fatale du débutant MLM est de trop en dire, de ne pas distinguer invitation et présentation.

En fait, 80% de votre travail consiste à inviter vos prospects à découvrir votre opportunité.

La compétence n°1 que vous devez acquérir est d’apprendre à inviter,
OUBLIEZ LE RESTE (pour le moment) !

Dans l’erreur de ne pas savoir distinguer invitation et présentation, le plus grand tort est de parler de business et pas de personnes.

Le marketing relationnel est un business de recommandation, d’échanges entre personnes, vous êtes d’accord ?

Alors pourquoi parler de fantastiques produits, de possibilité de gains faramineux en premier temps ?

« Car ça fait également partie de l’opportunité », me direz-vous.

Et vous avez raison.
Ceci dit, ça ne doit pas être le point n°1 à mettre en avant pour inviter.

Plutôt que de parler business, argent, produits, plan de rémunération, revenus complémentaires… parlez d’une personne qui a réussi et qui vous a inspiré.

 
Dans le processus d’invitation (en vue d’un appel à 3), oubliez-vous, oubliez votre opportunité, sublimez la tierce personne et suscitez la curiosité.

Voici une formule d’invitation en vue d’un appel à 3 que vous pouvez utiliser :

« Je sais que tu es quelqu’un qui aime apprendre et évoluer, je t’ai toujours apprécié pour ça.
Un ami qui a réussi m’a parlé d’un concept intéressant.
Depuis, j’échange régulièrement avec lui et j’apprends beaucoup à son contact, il est si inspirant ! Tu devrais le rencontrer. 

Si j’organise un rendez-vous pour te le présenter, est-ce que tu y participeras ? »

Le processus d’invitation est une compétence simple, il suffit d’utiliser différents leviers psychologiques pour qu’elle soit réussie.

Ce que vous devez retenir de la formule ci-dessus :

  1. « Je sais que tu es quelqu’un qui aime apprendre et évoluer, je t’ai toujours apprécié pour ça » : vous complimentez honnêtement et sincèrement votre interlocuteur. Cette phrase est à modifier selon le prospect, l’idée n’est pas de faire le faux-cul !
    Le fait de commencer par un compliment (sincère) l’aide à être plus concentré et à l’écoute.

  2. « Un ami qui a réussi » : vous ne parlez pas de vous mais d’une tierce personne, qui part ailleurs a réussi, c’est un message de confiance que vous délivrez.
  3. « m’a parlé d’un concept intéressant » : vous ne parlez ni de business, ni de MLM.
    Néanmoins le fait d’associer cette information au fait qu’elle a été délivrée par quelqu’un qui a réussi suscite la curiosité.
  4. « J’échange régulièrement avec lui » sous-entend que c’est quelqu’un que vous connaissez bien, en qui vous avez confiance.
  5. « j’apprends beaucoup à son contact, il est si inspirant » : vous édifiez la tierce personne de manière à ce que votre interlocuteur ressente que c’est quelqu’un à rencontrer, avec qui échanger.
  6. « Tu devrais le rencontrer » : vous suggérez l’idée d’un échange sans l’imposer, en employant le conditionnel, vous semez la graine dans l’esprit de votre prospect.
  7. « Si j’organise un rendez-vous pour te le présenter, est-ce que tu y participeras ? ». 
    La puissance de cette question est dans l’aspect bilatéral : vous vous engagez à faire quelque chose si votre prospect s’engage lui aussi. Vous n’imposez rien pas plus que vous ne le suppliez. Effet garanti !

 

conseils-débutant-MLM-invitation

 

Le dernier point est très important : fixer un rendez-vous !

Ceci pour deux raisons :

  • Premièrement, le fait de fixer une date ultérieure permet aux 3 personnes de se libérer au moment du créneau choisi.
  • Deuxièmement, déterminer un moment précis pour l’échange donne de la valeur à l’information/l’échange que vous proposez et cela conditionne votre prospect à vouloir en savoir plus.

 

La seconde compétence que vous devez maîtriser en tant que débutant est l’édification.

Organiser des appels à 3 pour présenter votre entreprise MLM facilite votre prospection et contribue à votre apprentissage, vous l’avez compris.

Néanmoins, avoir fixé votre rendez-vous ne suffit pas, il faut encore accomplir une dernière étape avant de laisser votre upline « travailler pour vous », c’est l’édification.

C’est très simple, facile à comprendre et à appliquer.

Cela va vous prendre 1 minute à tout casser et cela va tout changer au moment de la mise en relation entre votre prospect et votre upline.

Au même titre que dans l’invitation vous complimentez votre prospect et sublimez votre upline, il va tout simplement que répétiez la même chose eu début du rendez-vous.

Votre upline est là pour délivrer l’information, votre prospect est là pour l’entendre, vous êtes la personne qui les met en relation : vous devez donc assumer votre rôle.

Cela donne quelque chose comme :

« Pierre, je te présente Philippe dont je t’ai parlé. Je suis enthousiaste à l’idée de vous mettre en relation tous les deux. Philippe est un mentor pour moi et il pourrait devenir le tien aussi. Philippe je suis ravi de te présenter Pierre qui est quelqu’un de très dynamique et ambitieux, je suis persuadé que tu vas apprécier d’échanger avec lui. »

Vous mettez en valeur les 2 personnes, vous dites que vous êtes ravis de les mettre en relation, si possible vous trouvez un point commun entre eux

Et c’est tout !

La 3ème compétence qu’il vous faut maîtriser à présent : VOUS TAIRE, écouter la conversation et apprendre par la même occasion.

 

Conseils débutant MLM n°4 : Faire le travail seul et répéter avec votre équipe

 

Votre upline doit vous accompagner plusieurs fois dans des appels à 3 et au fil du temps vous faire intervenir de plus en plus.

L’intérêt est de vous apprendre en vous accompagnant, de vous faire prendre confiance en vous petit à petit et bien sûr d’avoir vos premiers résultats.

Une fois que ces premiers résultats seront là, vous devrez vous débrouiller de plus en plus seul.
En effet, vous êtes maintenant un minimum crédible et vous maîtrisez de mieux en mieux le processus de présentation.

Pour que la duplication MLM opère, il va falloir que vous enseigniez et accompagniez vos propres partenaires à faire de même.

Une bonne upline ne vous laissera pas sans soutien avant de s’assurer que ce processus est acquis (n’hésitez pas à demander de l’aide).

 

 7% des réseauteurs MLM gagnent leur vie avec cette activité, en faites vous partie ?
Si ce n’est pas le cas, cliquez sur l’image ci-dessous !

flèche bas

19648321_10209515373737724_9992696_o

 

(Visited 259 times, 1 visits today)